Christophe Bonno -Directeur Général d’Agromousquetaires

Directeur Général d’Agromousquetaires

Christophe Bonno, 56 ans, est le Directeur Général d’Agromousquetaires, le pôle agroalimentaire du Groupement des Mousquetaires, qui est constitué de 62 sites de production, 11 000 collaborateurs, avec un chiffre d’affaires de 4 milliards d’euros. C’est le fabricant des produits à marques propres d’Intermarché dans des secteurs très diversifiés comme les produits laitiers (Pâturages), les céréales  (Chabrior), les produits carnés (Jean Rozé, Monique Ranou), la pêche et les produits de la mer (Capitaine Cook), les boissons . Agromousquetaires est leader dans la fabrication de marques propres avec 3500 références produits made in France.  

De formation Ingénieur agro alimentaire de l’ENSBANA Dijon, Christophe Bonno a démarré  sa carrière en tant que responsable de production chez Jean Caby, puis  directeur industriel chez Madrange. Il est entré dans le groupement en 1999, ou il a dirigé successivement différentes activités industrielles notamment dans les secteurs de la viande, charcuterie et traiteur. Il est nommé Directeur Général de l’ensemble de l’activité industrielle du Groupement des Mousquetaires en 2010.

Il est également membre du comité de direction du Groupement des Mousquetaires (146 000 collaborateurs, 40 milliards d’euros) et oeuvre à la consolidation des filières de production et au rapprochement des partenaires agricoles et le réseau de distribution, soutenu en 2014 par la stratégie « Producteurs et Commerçants » d’Intermarché.

En 2016, il lance le plan de transformation d’Agromousquetaires, Agro Performance Plus 2020 « A2P2020 », pour developper une organisation matricielle, tout en conservant forces et agilité d’un réseau de PME avec l’objectif d’atteindre 100 millions de performance.

2018 : Fort des premiers succès RSE, et conscient de la position de 1er ordre d’Agromousquetaires, et de la responsabilité que doit porter un groupe de producteurs, il engage la stratégie « Producteurs Responsables », véritable stratégie d’entreprise, bâtie sur 6 piliers et 20 engagements, qui ambitionne de faire d’Agromousquetaires l’acteur référent en matière de pratiques de production et de modes d’alimentation responsables. Cette stratégie s’est construite en concertation avec la société civile et un certain nombre de parties prenantes comme des ONG et des scientifiques, dont la 1ère étape a été le désengagement de la pêche au-delà de 800 m avant la règlementation, et l’engagement de l’arrêt de la pêche ciblée et de la commercialisation des espèces d’eau profonde d’ici 2025 . Depuis, cette stratégie a été étendue pour travailler sur le bien-être animal et sur développement du bio et de l’agro-écologie, pour être moteur de la transition agro-alimentaire.